• Thibaut Pilatte

La plus grande araignée d'Europe est menacée d'extinction

L’araignée-loup de Deserta (Hogna ingens) est la plus grande araignée d’Europe. Elle peut atteindre 13 cm de long et 4 cm de haut. Elle se reconnaît facilement avec son corps noir et ses taches blanches sur les pattes.



Araignée-loup de Deserta © Emanuele Biggi



Ecologie


Les araignées-loup ne tissent pas de toile mais chassent leur proie en courant. Elles ne sont pas agressives ni mortelles. L’araignée-loup de Deserta est endémique de la vallée de Castanheira, sur l’île Deserta Grande dans l’archipel de Madère. Son aire de répartition est ainsi minuscule, s'étalant sur tout juste 23 hectares ! Cette vallée rocheuse, désertique, avec peu de végétation, offre un formidable terrain de chasse à l’un des plus gros prédateurs de l’Île. L’araignée-loup de Deserta se nourrit d’invertébrés mais aussi des jeunes lézards des murailles de madère (Teira dugesii). Les lézards adultes mais également les souris (introduites par l’Homme) et les oiseaux sont les prédateurs de l'araignée-loup de Deserta.



Phalaris aquatica © Harry Rose



Menaces


Son aire de répartition réduite rend l'araignée-loup de Deserta particulièrement vulnérable. Environ 4 000 individus ont été comptabilisés en 2012 et l’UICN classe l’espèce comme ”en danger critique d’extinction”, le dernier stade avant l’extinction en milieu naturel. L’expansion d’une plante exotique, Phalaris aquatica, reste la principale menace pour l’espèce. Cette plante recouvre les crevasses et les trous, réduisant ainsi les abris pour les araignées. L’éradication des lapins en 1996 a accéléré son invasion. Les petits mammifères broutaient l’herbe, servant ainsi de régulateurs. Aussi Phalaris aquatica semble pouvoir être traitée chimiquement, mais les conséquences de ces produits sur l'environnement restent à évaluer.


Conservation


L'araignée-loup de Deserta ne bénéficie d’aucune protection locale. Un travail entre plusieurs organisations permet qu’un programme de conservation voie le jour. En 2016, 25 araignées sont capturées et envoyées dans 3 élevages sous la forme d’un EEP, coordonné par le Zoo de Bristol au Royaume-Uni.

Dès 2007, l’élevage semble être un succès et 1 000 araignées naissent en captivité. Des projets de relâcher de ces individus pour renforcer les populations locales sont en réflexion. La création d’une population en captivité, dite “population de secours”, semble être en bonne voie.



Un grand merci à Emmanuel Biggi d'avoir exceptionnellement autorisé l'utilisation de sa photo d'araignée-loup de Deserta. C'est l'un des rares à l'avoir photographier. Vous pouvez découvrir sa galerie et ses projets.



Références:

Zoo Bristol

Longleat

UICN

Crespo, L.C. & Silva, Iracema & Borges, Paulo & Cardoso, Pedro. (2014). Assessing the conservation status of the strict endemic Desertas wolf spider, Hogna ingens (Araneae, Lycosidae). Journal for Nature Conservation. 22. 10.1016/j.jnc.2014.08.005.



© 2019 par Wildlife Century Mentions légales

  • facebook-logo
  • twitter_socialnetwork_20007
  • Instagram_icon-icons.com_66804