top of page
  • Thibaut Pilatte

Les nombreuses techniques de défense du lézard cornu du Texas


Lézard cornu du Texas (Phrynosoma cornutum)

Lézard cornu du Texas (Phrynosoma cornutum) ©Todd Fitzgerald



Le lézard cornu du Texas (Phrynosoma cornutum) est un lézard d’Amérique du Nord. Il ne pèse que 25 à 90 g, la femelle est plus imposante que le mâle. Le genre Phrynosoma comporte 22 espèces selon la base de données ITIS. Les adaptations du lézard cornu du Texas à son environnement et à la prédation sont impressionnantes, bien qu’elles soient similaires aux autres espèces du même genre.



Aire de répartition et habitat


Le lézard cornu du Texas a une vaste aire de répartition. On peut l’observer de l’Arkansas au Mexique entre 100 et 1300 m d’altitude. L’espèce a même été introduite dans 19 états aux États-Unis. Ce lézard est très commun notamment au Mexique et n’est pas considéré menacé même si ses populations ont baissé voir disparu dans certaines localités.

Il occupe les régions arides ou semi-arides où la végétation est composée de cactus ou de broussailles est clairsemée. Comme tous les reptiles, il peut faire monter sa température externe en se dorant au soleil, notamment sur le sable ou le sol rocailleux. Lorsque la chaleur est trop importante, il trouve refuge dans les crevasses.



Une adaptation extrême à son environnement

Le lézard cornu du Texas a de nombreux prédateurs, les serpents, canidés, les rapaces et autres oiseaux en font partie. Pour se protéger, il est capable de se camoufler tout en s’aplatissant grâce à ses écailles allant de jaune brun claire à brun sombre selon l’aire de répartition et son environnement. Il ne cherche pas à fuir. Au contraire, il reste immobile en espérant que le danger passe. Si le prédateur l’a repéré, il peut se remplir d’air pour être plus difficile à être mangé. Ses écailles pointues, notamment les 2 grandes qui composent le front sont de véritables armes. Elles peuvent transpercer la gorge des prédateurs. En cas de dernier recours, ce lézard a une technique incroyable. Il est capable de cracher du sang par ses yeux jusqu’à une distance de 1 m ! Il augmente la pression artérielle au niveau du sinus orbital, ce qui provoque la rupture d’un vaisseau sanguin.


Lézard cornu du Texas (Phrynosoma cornutum)

Lézard cornu du Texas (Phrynosoma cornutum) ©Ad Konings



Reproduction


Phrynosoma cornutum est solitaire. Il croise des congénères pour s’accoupler ou pour se disputer des ressources alimentaires. Il hiberne de d’octobre à fin mars. C’est à ce moment-là que commence la saison de reproduction. La femelle pond une seule couvée par an dans un terrier. 14 à 37 œufs sont déposés. Les petits se débrouillent seuls et atteignent la maturité sexuelle à 2 ans.



Situation


Même si l’espèce n’est pas menacée, le lézard cornu du Texas est vulnérable aux changements de son habitat, l’utilisation de pesticides, l’agriculture intensive mais aussi l’urbanisation. La chute des populations de fourmis moissonneuses (Pogonomyrmex rugosus) est un facteur important. Elles composent 69% de l’alimentation du lézard cornu du Texas, il peut en manger 30 à 100 par jour !



Références :

Animal Diversity Web

UICN

ITIS

Mirkin, Stephen & Tucker, Mary & Williams, Dean. (2020). Predation release of Texas horned lizards (Phrynosoma cornutum) living in small towns. 10.22541/au.160396413.33761655/v1.

Zárate-Ramos, Juan & Rodriguez-Tovar, Luis & Cantù Martìnez, Marco & Contreras-Lozano, Jorge. (2015). Invasive Record upon Texas Horned Lizard (Phrynosoma cornutum) with Physaloptera phrynosoma (Nematoda: Spirurida) in General Bravo, Nuevo Leon, Mexico. International Journal of Current Research and Academic Review. 3. 41-44.

Mirkin, Stephen & Tucker, Mary & Williams, Dean. (2021). Predation release of Texas horned lizards ( Phrynosoma cornutum ) living in small towns. Ecology and Evolution. 11. 10.1002/ece3.7426.




bottom of page