© 2019 par Wildlife Century Mentions légales

[Faune équatorienne : épisode 1] Le chocolat, utilisé pour préserver l’un des primates les plus menacés au monde

June 23, 2019

Atèle à tête brune (Ateles fusciceps fusciceps) © Proyecto Washu

 

 

Le Proyecto Washu a pour vocation la protection de l’atèle à tête brune (Ateles fusciceps fusciceps) classé “en danger critique d’extinction” par l’UICN. En 2015 il créé le Washu Chocolate. Un concept de commerce équitable afin de sauvegarder cette espèce.

 

Chocolat Washu © Washu Chocolate

 

 

Un chocolat écolo

 

Washu signifie atèle ou singe-araignée en Cha'palaa, la langue des indiens Chachi. Le cacao est cultivé par une communauté au Nord de l’Equateur. Le cultivar du Nacional est rare, c’est un cacao de haute qualité, il ne représente que 0,0012 % de la production mondiale en 2014.  C’est d’ailleurs l’objectif annoncé par l’organisme : proposer un chocolat de qualité au consommateur et l’inviter dans ses efforts de conservation. En effet les bénéfices vont à la protection de l’atèle à tête brune. Le chocolat Washu est disponible en Equateur et au Royaume-Uni.

 

Le Proyecto Washu

 

Il est créé en 2011 afin de sauver la partie équatorienne de la région du Choco-Darien. Alors qu’elle est d’une superficie de 187 500 km², du Nord du pays au Panama, il ne resterait que 2% de la forêt originelle de la zone équatorienne.

Washu exerce aujourd’hui différentes activités. Des recherches scientifiques sont effectuées dans le Choco-Darien notamment sur le comportement de l’atèle à tête brune, son aire de répartition etc…

L’organisation sensibilise les populations à la biodiversité et au rôle important des atèles. Étant essentiellement frugivores (83% son régime alimentaire), ils participent activement à la dispersion des graines et au renouvellement de la forêt.

 

Atèle à tête brune (Ateles fusciceps fusciceps) © Proyecto Washu


 

Une situation inquiétante

 

L’atèle à tête brune est fortement menacé. Il est inscrit sur la liste des 25 primates les plus menacés au monde. Facilement reconnaissable à son pelage extrêmement noir, il vit en groupe de 20 à 30 individus. Il est estimé qu’il aurait perdu 80% de sa population en 45 ans. Comme toutes les espèces de primates en Equateur l’atèle à tête brune est victime de braconnage. Le trafic d’animaux sauvages est d’ailleurs le 3ème trafic le plus rentable au monde. Les braconniers tuent en général la mère et récupèrent le petit pour le vendre.

Il peut également être chassé pour être mangé par certaines communautés malgré son interdiction en 2000.

 

L’atèle à tête brune (Ateles fusciceps fusciceps) est l’une des deux sous-espèces de l’Ateles fusciceps. Elle est endémique de l’Equateur, c’est à dire qu’on ne la retrouve que dans ce pays. Il n’en resterait que 280 en milieu sauvage.

L’autre sous-espèce, l’atèle noir de Colombie (Ateles fusciceps rufiventris) est également classée “en danger critique d’extinction” par l’UICN. On retrouve une population importante captive en Europe au sein d’un programme européen de reproduction (EEP).  

 

Des réintroductions à venir

 

Un groupe en captivité est détenu afin de participer à un programme de reproduction.

Une réintroduction a été effectuée en 2015 dans l'aire protégée de Mashpi. Ce programme est soutenu par plusieurs organisations dans le monde, en France le Bioparc de Doué-La-Fontaine et le Zoo d’Amiens sont d’importants acteurs.

 

Références :

Washu chocolate - http://washuchocolate.com/

Proyecto Washu - https://www.proyectowashu.org/

WWF - https://www.wwf.fr/espaces-prioritaires/choco-darien

Espèces menacées - https://www.especes-menacees.fr/atele-tete-brune-ateles-fusciceps/

UICN - https://www.iucnredlist.org/species/135446/4129010

Bioparc - http://www.bioparc-zoo.fr/fr/nos-projets-nature/projets/equateur-ateles/

Hervé Robert - Les vertus santé du chocolat, EDP Sciences, 2014

 

 

Partager sur Facebook
Partager Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

Le saola, une espèce mystérieuse du Vietnam à sauver !

February 23, 2018

1/2
Please reload

Posts Récents