• Thibaut Pilatte

La galadie élégante, un petit carnivore de Madagascar


Galidie élégante (Galidia elegans)

Galidie élégante (Galidia elegans) ©Charley Hesse


La galidie élégante ou mangouste à queue annelée (Galidia elegans) est endémique de l’Île de Madagascar. Classée jusqu’en 2003 dans la famille des viverridés avec les mangoustes, une étude a révélée qu’elle fait partie de la famille des eupleridés qui regroupe les carnivores malgaches comme le fossa (Cryptoprocta ferox). Nous avions d’ailleurs écrit un article (ici) sur cette espèce. La galidie arbore des poils à dominance roux avec des anneaux noirs au niveau de la queue. Son corps mesure 38 cm et sa queue 30 cm pour un poids compris entre 700 et 900 g.



Habitat


Ce petit mammifère est principalement terrestre bien qu’elle soit capable de monter aux arbres et même de nager ! Elle occupe les forêts tropicales humides primaires jusqu’à 1 500 mètres d’altitude. Elle peut toutefois être observée à la lisière dans les forêts secondaires à la condition que celles-ci soient reliées à une forêt primaire.


Galidie élégante (Galidia elegans)

Galidie élégante (Galidia elegans) ©Ari Rice



Comportement et reproduction


La galidie élégante est encore assez méconnue et peu étudiée, son système social demeure flou. Elle serait solitaire ou vivrait en couple avec ses petits. La femelle donne naissance à 1 seul petit après 72 à 91 jours de gestation. Le petit atteint la maturité sexuelle à 2 ans.

Seuls les mâles possèdent des sacs anaux afin de marquer leur territoire. La galidie élégante est également capable de reproduire plusieurs sons pour communiquer en fonction de la situation (miaulements, gémissements, grognements…).



Régime alimentaire


La galidie élégante est classée dans l’ordre des carnivores puisqu’elle possède des carnassières, ce sont des dents situées au fond de la mâchoire à la place des molaires. Elles servent à déchiqueter la viande. Toutefois, elle a un régime alimentaire omnivore qui se compose d’insectes, de fruits, de petits mammifères, de reptiles, d’invertébrés, d’oiseaux et d'œufs.


Galidie élégante (Galidia elegans)

Galidie élégante (Galidia elegans) ©Sullivan Ribbit



Menaces et conservation


Comme la plupart des espèces animales de Madagascar, la galidie élégante est menacée par la déforestation et la transformation de son habitat. Elle peut parfois s'attaquer aux poulaillers, ce qui provoque malheureusement des représailles. Elle peut aussi être chassée pour sa viande. La civette indienne (Viverricula indica), introduite à Madagascar, entre en concurrence et menace la galidie élégante. Les attaques de chiens et de chats représente également un problème. Toutes ces menaces ont provoqué une baisse de 20% de la population de galidie élégante ces 10 dernières années. L’espèce est pour le moment classée “préoccupation mineure” par l’UICN, soit le premier stade. Toutefois, elle serait en passe d’être reclassée “quasi-menacé”.


Il n’existe pas de programmes de conservation dédiés à l’espèce mais plusieurs organisations mettent en place des actions pour protéger l'écosystème malgache comme le WWF, la WCS ou le Durrell Wildlife Conservation Trust.



Références :

UICN

Animal Diversity Web

ITIS